Découvrir Marrakech

Envie de vacances, de soleil et, surtout, d’un peu de magie ? Laissez-vous tenter par le charme et les parfums de Marrakech, et partez à la découverte de sa médina, de ses souks et de ses jardins... Nous avons testé pour vous, en trois jours, cette ville merveilleuse.

Premier jour : la place Jemaâ-el-Fna

Par quoi commencer quand on arrive à Marrakech ? Eh bien, par le commencement, pardi ! Et le commencement, c’est le cœur de la ville : la place Jemaâ-el-Fna. Classée au patrimoine de l’humanité, cette place est célèbre pour ses animations et son ambiance à la fois traditionnelle et festive, à toute heure de la journée. Vendeurs de chameaux et de fruits secs, charmeurs de serpents, acrobates... Nous étions fatigués par le voyage et, pour ce premier après-midi, nous n’avions pas vraiment envie de bouger. Nous avons donc eu tout le loisir d’assister aux différents spectacles qui nous étaient proposés et nous avons fini la soirée en dégustant un délicieux tajine à une terrasse.

Deuxième jour : la médina et les souks

Retour à la place Jemaâ-el-Fna, direction les souks. On nous avait prévenus que les pickpockets y sont légion, ce qui ne nous a pas empêché de prendre un bain de couleurs, au milieu des épices et des étals de toutes sortes. Nous avons consacré le reste de la journée à la visite de la Medina, en commençant par la mosquée la Koutoubia et son minaret, d’où l’imam appelle les fidèles à la prière. L’accès à la mosquée est interdit aux non musulmans, mais les jardins sont magnifiques. Enfin, promenade en calèche sur les remparts de la cité impériale, puis dîner à Guéliz, le quartier moderne de Marrakech.

Troisième jour : le palais de la Bahia, la Medersa Ben Youssef et les jardins de Majorelle

Qui n’a pas vu les palais et les jardins de Marrakech, n’a rien vu ! Le Palais de la Bahia, de style arabo-andalou, nous a séduits par la richesse de ses décors, mais c’est surtout l’ancienne école coranique de La Medersa Ben Youssef qui nous a frappés avec ses façades et ses arcs aux motifs finement ciselés. Balade dans le Jardin de Majorelle, propriété de Pierre Bergé où ont été dispersées les cendres d’Yves Saint-Laurent et où s’épanouissent des plantes provenant du monde entier. Puis, retour sur place Jemaâ-el-Fna, pour notre dernière soirée, et notre dernier tajine, hélas !